MyCube : le réseau social et coffre-fort numérique qui respecte la vie privée

Faut-il croire en l’avènement de nouveaux réseaux sociaux comme Facebook, plus respectueux de la vie privée et de l’identité numérique de leurs utilisateurs ? Après les différentes « affaires » qui ont secoué le géant des réseaux sociaux concernant les règles de confidentialité appliquées à la propriété des informations de ses membres, puis à leur partage « éventuel » avec des prestataires tiers,  les conditions sont en tous cas réunies pour favoriser l’émergence de ce type de networks de « nouvelle génération ». La confidentialité dans les échanges sociaux sur le web : une niche déjà exploitée par certains acteurs, comme Diaspora, lancé en fin d’année dernière. Avec MyCube, une nouvelle offre de réseau social alternatif -qui conjugue les propriétés de coffre-fort numérique et d’outil de gestion de ses relations sociales- la vie privée pourrait bien devenir « tendance » à l’horizon 2020… En tous cas pour les gens qui se soucient encore de ce « détail » de la vie numérique, que Facebook tente de ringardiser. Petit avant-goût de MyCube et présentation des grandes lignes de ce réseau social.  

 

Aujourd’hui en version bêta privée, MyCube est un réseau social qui repose sur le concept de « Social Exchange », une notion au croisement de plusieurs disciplines : la sociologie, la psychologie et  l’économie. Derrière cette notion un peu philosophique, une réalité assez simple (ou complexe 🙂 à comprendre : les relations sociales entre les individus sont à géométrie variable, chacune faisant l’objet d’une négociation subjective entre les parties, d’une analyse personnelle du rapport « coût-bénéfice »… Chaque relation varie donc en termes de valeur, d’investissement, et donc de partage d’informations.

Gérer ses relations sociales et les informations partagées comme on l’entend

MyCube s’oppose donc à Facebook notamment, qui cherche à niveler les relations entre les individus, chaque ami ayant la même valeur, qu’il soit un proche ou une connaissance, en termes d’accès aux informations partagées . En clair, MyCube veut permettre à ses utilisateurs de prendre « le plein contrôle de leur vie numérique et communiquer et partager avec d’autres comme bon leur semble ».

Voici une présentation éclairante de Johan Stael von Holstein, chargé de direction chez MyCube, sur les caractéristiques fondamentales de ce réseau social, comparativement à Facebook :

« Ces services ne respectent pas notre vie privée, essaient de nous inciter à partager plus de renseignements que nous le désirons, revendiquent un droit légal sur notre contenu et déterminent la façon dont nous interagissons avec les autres. Chez MyCube, nous croyons que votre vie numérique vous appartient pleinement et c’est pourquoi nous lançons un service à cet effet. »

Les fonctionnalités de MyCube

La vie privée et la confidentialité constituent donc la pierre angulaire de ce service, qui conjugue deux  fonctionnalités essentielles :

– Coffre-fort numérique : pour le stockage de ses données/fichiers personnels
– Partage sélectif des documents personnels avec ses relations sociales  : en choisissant exactement « ce que l’on veut partager, et en fixant les termes de ce partage »

Cible : particuliers et professionnels

Compte tenu de sa « privacy policy », MyCube s’adresse donc à la fois aux particuliers et aux entreprises. Cette dernière niche fera d’ailleurs beaucoup pour la popularité éventuelle de ce réseau, dans la mesure où l’on voit mal les adeptes de Facebook quitter The Social Network.

Le deuxième aspect fondamental du business model de MyCube est la possibilité donnée aux membres de monétiser leurs contenus, sachant que les termes de cette monétisation sont encore assez flous.

Pour en savoir plus et tester le service, c’est ici que ça se passe.

 

 

 

One Response to MyCube : le réseau social et coffre-fort numérique qui respecte la vie privée

  1. Bertrand dit :

    Concept intéressant. La notion de réseau social privé se développe aujourd’hui. Dans un autre registre, c’est un peu ce que fait le service HomeBubble qui permet au plus petit réseau social qui existe : le couple, de gérer ses relations avec ses fournisseurs et interlocuteurs réguliers du foyer, avec également un coffre-fort numérique pour centraliser ses informations et des fonctionnalités de partage facilité.

Laisser un commentaire