Sites comme Wikio : meilleurs agrégateurs par Page Rank et DoFollow

Pour les webmasters, les agrégateurs de news comme Wikio font partie des leviers de popularité d’un site web sur internet. Ces plateformes de partage et de recommandation de contenus, popularisées par Technorati, Delicious, Digg ou plus récemment par Stumbleupon, sont généralement plus « accessibles » que les annuaires de référencement, en termes de possibilité d’indexation.  C’est une façon de récolter sans (trop) galérer de précieux backlinks (avec des limites, voir plus bas) tant pour booster le référencement  de l’URL de son site « nu » (nom de domaine)  que -plus important- faciliter l’indexation de liens profonds dans Google…  Souvent une gageure quand on démarre son site web. Les digg-like francophones, il y en a donc pléthore  ! Pour ne pas se disperser et cibler ses efforts, mieux vaut privilégier les sites de bookmarking qui combinent deux caractéristiques : PageRank élevé (bien sûr) et  liens en DoFollow

Pour rappel: le PageRank (PR) est (selon la définition de Wikipedia) : « l’algorithme d’analyse des liens concourant au système de classement des pages Web utilisé par Google pour déterminer l’ordre dans les résultats de recherche qu’il fournit ».  Il permet d’attribuer une note de 1 à 10 aux sites web. Plus le Page Rank d’un site web est élevé, plus il est un autorité en matière de référencement. Théoriquement (voir plus bas), un blog référencé sur une plateforme bénéficiant d’un bon Page Rank « profite » de ce PR : sur la base d’une recherche par mots-clés, ses pages web sont mieux indexées et plus faciles à trouver.

« Théoriquement », car de nombreuses plateformes de référencement de contenus au sens large (annuaire, sites de social bookmarking, réseaux sociaux comme Twitter) appliquent la valeur « NoFollow » à l’attibut HTML « rel » des liens qu’elles hébergent. Une technique qui vise notamment à lutter contre les robots spammeurs, en quête de backlinks « faciles » pour le référencement de leurs sites poubelles.

Avec la valeur NoFollow, le lien ne transmet « aucune valeur de PageRank aux pages  liées » (c’est-à-dire les pages de votre site web).  Défini en 2005, l’attribut « Nofollow » a été modéré depuis : dernièrement, selon Google, ce type de lien, « s’il continue à être ignoré, est  indirectement pris en compte dans la formule de calcul » (de l’algorythme).

Comme les choses ne sont pas encore parfaitement au clair, mieux vaut choisir des agrégateurs de news dont on sait qu’ils pratiquent le DoFollow (à l’inverse de l’excellent de Wikio.fr par exemple)

Parmi les services francophones combinant DoFollow et PR élevé, on compte :

Jamespot.com (5)
Yoolink.fr (5)
Scoopeo.com (5)
Publie.ca (5)
Bookmarks.fr (4)
Diggr.fr (3)
Jaka.fr (3)
Fuzz.fr (3)
SpotRank (3)
Tapemoi.com (3)
Spotrank.fr (3)
Digg-France.com (2)
Scoopad.com (2)
Scoupeo.com (2)
Blogonet.fr (0)
Coupdebuzz.com (0)
Digg-France.com (0)

 

A noter  :

– Le PR n’est qu’un critère de popularité d’un digg-like (pami d’autres). Certains sites de faibles, reçoivent un plus grand nombre de visiteurs que les sites de bookmarkink revendiquant un PR plus élevé.
– Certaines plateformes de bookmarking n’offrent des backlinks que pour les articles qui passent en Home (les plu populaires)
– Les backlinks ne sont pas « gravés dans le marbre », comme il s’agit de sites d’actualités : certains leur affecte une durée de vie limité. Au terme de la validité ils disparaissent purement et simplement.

 

 

Laisser un commentaire