Mega, le successeur de Megaupload, signé (encore) Kim Dotcom

La chute de Megaupload en janvier dernier a laissé orphelin bon nombre d’internautes adeptes du streaming (plus ou moins légal). Plusieurs sites comme Megaupload ont néanmoins remplacé la plateforme d’hébergement de vidéos, alors que l’on pouvait craindre leur  fermeture en série, après le baisser-de-rideau du célèbre site de Kim Dotcom.

Le trublion du web n’a semble-t-il pas dit son dernier mot, en ressuscitant un avatar de Megaupload. Nom de code : « Mega », pour faire court et simple… Qui risque bien de devenir le cauchemar de Hollywood et des ayants-droit du show business.

Entièrement crypté

Cette nouvelle mouture de Megaupload se présente comme un service de partage de fichiers entièrement crypté. Kim Dotcom indique qu’une clé unique permettra de décrypter chaque fichier individuellement. Habilement, Mega ne  fermera pas complètement la porte aux ayants droit : ceux-ci pourront signaler et demander le retrait d’un contenu protégé par les droits d’auteur, auquel ils auront  eu accès via la clé leur permettant de constater l’infraction.

Mails il y a un mais, et de taille ! un même fichier pourra être téléchargé 100 fois par la même personne, nécessitant à chaque fois un accès par une clé distincte….  Un vrai casse-tête pour les ayants droit, qui auront fort à faire pour faire respecter leurs droits d’auteur !

Une bonne nouvelle en revanche pour les adeptes du streaming…

 

 

Laisser un commentaire